aides financières au déménagement

Déménagement : quelles aides au financement ?

Un changement de logement occasionne des frais multiples, entre autres, le coût de la prestation du déménageur, la location de véhicules, les frais d’agence, etc. Ces postes de dépenses peuvent alors constituer un frein à ce projet. En revanche, il existe diverses aides financières au déménagement, dont peuvent bénéficier les personnes qui souhaitent changer de régions. Elles sont proposées en fonction de leur situation financière, professionnelle et familiale.

La prime de déménagement pour les familles

Cette prime de déménagement est une aide financière proposée par la caisse d’allocations familiales (CAF). Par ailleurs, elle peut être allouée par la sécurité agricole sociale (MSA) si la personne qui souhaite déménager dépend du régime agricole.

Cette prime est destinée aux foyers, aux familles nombreuses qui doivent se mobiliser suite à un changement de situation du foyer. Pour obtenir cette aide :

  • Le foyer doit être composé d’au moins trois enfants à charge (nés ou à naître)

  • Le bénéficiaire doit avoir droit à l’ALF ou allocation logement à caractère familial ou encore à l’APL ou aide personnalisée au logement

  • Le déménagement doit se faire entre le 1er jour du mois civil qui suit le 3e mois de grossesse et le dernier jour du mois civil qui précède les 2 ans du dernier enfant.

Depuis le 1er avril 2021, le plafond maximal de la prime est de 995,54 euros pour une famille avec 3 enfants à charge. Une somme de 82,96 euros s’ajoute par enfant supplémentaire. Il faut savoir que cette prime est non cumulable avec d’autres subventions.

Le fonds de solidarité logement

Ce fonds de solidarité logement ou FSL est une aide nationale qui s’adresse aux personnes rencontrant des difficultés d’accès au logement. C’est pourquoi il permet de prendre en charge divers frais. Cette aide peut, par exemple, financer les frais d’agence pour le déménagement. Elle peut aussi être utilisée pour payer les frais qui sont liés à l’accès à un nouveau logement. On compte, entre autres, le dépôt de garantie, le premier loyer, les frais d’agence, l’assurance habitation, etc. 

Géré par les conseils généraux, ce FSL peut être accordé sous forme de subventions ou encore de prêts à taux zéro. La somme attribuée aux bénéficiaires est définie selon le niveau de ressources du demandeur et de sa composition familiale. En principe, ce sont les conseils généraux qui fixent le plafond à appliquer. Par ailleurs, les conditions d’obtention de l’aide varient considérablement d’un département à l’autre.

Les aides d’Action logement pour les mobilités professionnelles

Il existe certains types d’aides au déménagement qui sont octroyés aux bénéficiaires en fonction de leurs profils.

L’aide déménagement mobili-pass

Cette aide au déménagement peut prendre la forme d’une subvention liée au déménagement ou encore à un prêt à taux réduit pour payer les frais qui sont liés à l’ancienne ou à la nouvelle résidence. Elle est attribuée à un salarié travaillant dans une entreprise non agricole du secteur privé employant moins de 10 personnes. Elle vise à faciliter la mobilité professionnelle d’une personne qui est en situation d’embauche, de formation ou de mutation. Le montant de l’aide est déterminé en fonction de la zone géographique du nouveau logement.

L’aide au déménagement agri-mobilité

Un salarié agricole en déménagement professionnel peut bénéficier de l’aide financière agri-mobilité. Tandis que l’aide agri-mobilité jeune est une alternative de cette subvention pour les employés d’une entreprise agricole qui est âgée de moins de 30 ans.

Les autres formes d’aides financières spécifiques pour déménager

En fonction des profils des personnes qui souhaitent déménager, d’autres aides financières spécifiques sont aussi mises au point pour financer l’ensemble des frais de mobilité.

Les aides financières au déménagement pour les étudiants

Dans certains cas, les étudiants sont amenés à déménager afin de poursuivre leurs études ou entrer en formation. Ainsi, ils peuvent aussi bénéficier d’une subvention ou d’un prêt pour prendre en charge les frais qui sont liés à ce changement d’adresse. On compte, par exemple :

  • L’aide mobili-jeune qui est octroyée aux jeunes de moins de 30 ans en formation professionnelle dans une entreprise privée ;

  • L’aide à la mobilité des nouveaux étudiants qui est adressée à un bachelier qui doit déménager pour suivre une formation ;

  • La prime au déménagement des étudiants en master I qui est mis au point pour les étudiants disposant d’une licence et voulant s’inscrire en Master I.

La prime de déménagement pour une personne en situation de handicap

Dans le cadre de la PCH ou Prestation de Compensation Handicap, cette aide financière permet aux personnes en situation de handicap de payer ses frais de déménagement. L’éligibilité à cette subvention dépend largement de la situation personnelle et financière ainsi que du degré d’autonomie de la personne. Pour information, la prise en charge peut atteindre jusqu’à 100 % des frais de déménagement avec un plafond allant jusqu’à 3 000 euros.

L’aide financière pour le déménagement des retraités

Pour couvrir les frais de déménagement, les caisses de retraite peuvent proposer certaines aides financières aux retraités. Ces derniers peuvent contacter leur caisse de retraite pour savoir si cette modalité d’aide est disponible dans leur agence.

L’aide financière pour les fonctionnaires et agents contractuels

Dans le cadre de son affectation dans une nouvelle ville ou région, un agent de la fonction publique bénéficie d’une prise en charge partielle de ses frais de déménagement, mais sous conditions. En effet, pour s’octroyer de cette subvention, l’agent contractuel ou le fonctionnaire doit être en position d’activité. L’aide lui est attribuée si les frais de déménagement ne sont pas pris en charge par l’employeur du ou de la conjoint(e), du partenaire ou du concubin. La personne doit également avoir accompli au moins 5 ans dans sa précédente résidence administrative si le déménagement intervient suite à la demande du bénéficiaire.

Cette aide financière comprendra une indemnité forfaitaire de changement de résidence qui permet de prendre en charge les frais de transport du mobilier. Elle attribuera aussi les frais de transport de l’agent et des membres de sa famille. Dans ce dernier cas, le montant se basera sur le transport le plus adapté au déplacement avec le tarif le plus économique.

 

 

Articles similaires

Plus d'articles qui pourraient vous plaire